5 conseils pour habituer votre bébé à son propre lit


Divers /

Il est tout à fait normal que les bébés n'aiment pas dormir seuls. Ils souffrent de l'angoisse de la séparation et recherchent le contact physique avec leurs parents, surtout la nuit. Si vous souhaitez néanmoins habituer votre bébé à son propre lit, car le lit familial entraîne un sommeil très agité pour tous, voici quelques conseils qui pourront vous aider.

Le bon moment

Vous décidez quand il est temps pour votre bébé de passer à son propre lit. Si la situation de sommeil actuelle ne vous dérange pas, il n'y a aucune raison de la modifier. N'ayez pas peur de gâter votre bébé en étant trop proche de lui. Mais si vous souffrez du fait que votre bébé ne dort pas dans son lit, il est temps de vous attaquer à ce problème. Rendez-vous ici pour en savoir plus sur le sujet.

Commencer par la sieste

La première étape consiste à coucher le bébé dans son propre lit à midi et à rester avec lui jusqu'à ce qu'il s'endorme. Le contact physique, une musique douce ou un projecteur d'étoiles aident souvent les enfants à s'endormir. Si cela fonctionne à midi, passez à l'étape suivante et essayez la même chose le soir.

Aller progressivement

Habituez progressivement votre bébé à son propre lit. Établissez un nouveau rituel du soir qui se termine par le fait de coucher votre enfant dans son lit. Couchez-vous ou asseyez-vous à côté, tenez la main ou caressez votre enfant pour lui montrer qu'il n'est pas seul. Si le bébé pleure, sortez-le, réconfortez-le, puis remettez-le dans son lit. Ne laissez pas votre enfant pleurer seul dans son lit !

Réduire les peurs

Selon l'âge de l'enfant, il est utile de réduire l'angoisse de la séparation pendant la nuit en expliquant que maman et papa sont toujours là et qu'ils viennent directement voir s'il se passe quelque chose. Une veilleuse rouge aide à lutter contre la peur du noir et vous pouvez également laisser la porte entrouverte pour que votre enfant se sente plus proche de vous.

Liens positifs

Pour que votre lit soit un endroit où votre bébé aime se coucher, vous pouvez introduire des liens positifs. Il peut s'agir par exemple d'une peluche préférée, d'un doudou ou d'un T-shirt que vous portez et que vous mettez dans son lit. Les très petits bébés qui ne peuvent pas encore se retourner ne devraient toutefois pas avoir d'accessoires dans leur lit en raison du risque de mort subite du nourrisson.