Données personnelles : les habitudes à adopter pour les protéger


Science/High-Tech /

 

L’utilisation des réseaux sociaux est un risque auquel on s’expose chaque jour. Quelle que soit l’action qui est posée, elle engendre une communication involontaire de données sur votre personne. Dans ce cas, comment limiter cela ?

Faire attention au navigateur utilisé

Le navigateur que vous utilisez constitue la première source d’informations que vous laissez vous échapper. C’est pour raison qu’il convient de le choisir correctement. Le navigateur le plus utilisé est Chrome. Cependant, s’il est efficace dans son rôle, il constitue le navigateur le plus performant en termes de collecte d’informations.
Cette collecte se fait surtout dans le but d’orienter les services qui vous sont proposés. Le navigateur va tracer votre activité sur internet, violant ainsi votre intimité. Il existe cependant certains navigateurs qui eux respectent la vie privée de leurs utilisateurs. Nous avons entre autres Brave.

Veiller à désactiver la géolocalisation et le Wi-Fi de son appareil

La géolocalisation et le Wi-Fi sont des éléments qui peuvent permettre de tracer votre appareil. Leur désactivation peut vous aider à ne pas être tracé. C’est un réflexe que vous devez essayer d’intégrer à vos habitudes quotidiennes. Si vous laissez votre Wi-Fi activé, même en l’absence de connexion, celui-ci demeure traçable. À partir de cela, il devient facile de mettre en place une carte des déplacements que vous effectuez à votre insu.
Notons que si vous possédez un appareil sous Android, il vous est fortement recommandé de couper la fonction « Toujours autorisez la recherche » dans vos paramètres. Elle permet une localisation même si le Wi-Fi est désactivé.

Éviter la gratuité sur les réseaux

Vous tomberez souvent sur des sites qui proposent des services ou d’autres en toute gratuité. Ce qu’il faut savoir, c’est que cela n’est pas totalement vrai. Si l’acte ne vous coûte pas financièrement, il se fait en échange d’une collecte de vos données personnelles.
C’est un piège que cachent la plupart des choses gratuites que vous trouverez sur internet. Bien que vous ne déboursez rien, le service n’est pas gratuit. Il faut donc garder à l’esprit que la gratuité n’existe pas sur internet. Tout se fait en échange d’un service ou d’un autre.