La loi Pinel : ses avantages fiscaux


Economie /

La loi Pinel est un dispositif dont l’utilisation offre de nombreux avantages. Qu’en est-il de ceux fiscaux ?
Le principal avantage de la loi Pinel, c’est le fait qu’elle permet de payer des impôts à valeur réduite. Les dispositions de la loi Pinel consistent à effectuer un investissement dans l’immobilier neuf. Selon le dispositif, l’investisseur doit s’employer à faire l’achat d’un bâtiment neuf. Suite à cet achat, il doit le mettre en location. Cet investissement en immobilier locatif va permettre à l’avantage de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. En fonction de la durée de son investissement, le propriétaire sera bénéficiaire d’une réduction sur ses impôts. Ces derniers sont en rapport avec le bâtiment loué.
Ainsi, si l’investisseur décide de réaliser un investissement sur une période de 6 ans, il pourra bénéficier d’une réduction de 12 %. Les impôts qu’il devra à l’état seront donc réduits à valeur de 12 %. S’il décide de faire la location de son appartement sur une durée de 9 ans, la réduction d’impôts se fera à valeur de 18 %. De même, si l’investissement doit durer 12 ans, ses impôts sont réduits de 21 %.
</h2
Grâce au dispositif, certaines charges sont déduites des loyers que perçoit le propriétaire. Au nombre de ces charges, nous avons celles concernant le salaire du concierge de l’immeuble. La loi Pinel permet également de déduire des impôts la taxe foncière que le propriétaire se doit de payer. Dans le cas où le propriétaire a eu recours à un emprunt pour son investissement, les intérêts de l’emprunt sont déduits des impôts.
La gestion d’un bâtiment locatif peut coûter une certaine somme. Grâce au dispositif Pinel, les charges liées à cette gestion sont déduites des impôts du propriétaire. De même, les frais impliquant l’entretien et la remise en état du bâtiment en loi Pinel sont déduits des impôts.