Quelles sont les conditions pour toucher à l’allocation chômage ?


Divers /

S’il y a une évidence que la décennie actuelle nous prouve, c’est que l’économie flanche. Et ce point touche tous les secteurs. Aussi, le taux de chômage est grandissant. Heureusement, des mécanismes d’aides telles que l’allocation chômage existent. Cependant, elle n’est pas accessible à tous.

Une perte d’emploi involontaire

Mis en place depuis près de 60 ans, l’allocation chômage fait suite aux paiements réguliers de l’assurance chômage. Raison pour laquelle, il est impératif que le demandeur perde son emploi de manière brusque. Autrement dit, une personne qui prend la décision de son propre fait de démissionner n’est aucunement éligible à percevoir ladite allocation.

En outre, il est à noter que le montant de ladite allocation est subordonné au salaire perçu par le demandeur. Et pour en savoir plus, le demandeur se doit d’être à la recherche d’un nouvel emploi avant la fin de la première année après la rupture de son contrat de travail.

Aussi, pour être en mesure de lancer une demande pour bénéficier de l’allocation chômage, le souscripteur doit être en mesure de justifier d’une cotisation à l’assurance chômage d’au moins 610 heures en 28 mois pour les personnes âgées de 53 ans et de 36 mois pour les demandeurs pour les souscripteurs de plus de 53 ans.

Sans oublier que le demandeur doit jouir d’une bonne forme physique avant de prétendre à l’éligibilité pour la demande de l’allocation. Au cas contraire, il ne pourra être éligible à ce type d’aide.

Une résidence basée en France

L’une des conditions les plus importantes pour être éligible à l’allocation chômage se trouve être la résidence. En effet, pour en bénéficier, il est impératif que le souscripteur ait sa résidence en France. Qu’il soit de nationalité française ou pas, la condition est qu’il vive en France.

Une dernière condition et pas des moindres se justifie par l’âge du demandeur. En effet, le souscripteur à l’allocation doit être dans la couche encore employable. Pour faire plus simple, le souscripteur ne doit pas être proche de la retraite.